Copenhague : les bonnes adresses de 7h09

  • ..// Copenhague //..
     ..// Copenhague //..

Dans un précédent article, je vous ai raconté notre séjour à Copenhague, nos impressions et les choses à voir/à faire dans la capitale danoise. Je partage maintenant le carnet d'adresses que j'avais confectionné avant notre départ et qui regroupait les petits "secrets" et conseils glanés ça et là (notamment sur les blogs).


Il faut que je vous dise...

Pour moi, un voyage sans shopping n'est pas un voyage. Je ne parle pas de faire des achats dans des célèbres chaînes internationales ni de gâcher une journée entière dans les magasins. Non, je parle d'entrer dans une épicerie et d'y acheter des produits typiques (dont souvent je ne connais même pas l'utilisation), de découvrir des boutiques indépendantes ou des chaînes inconnues. Parfois, c'est le fruit du hasard, parfois je traverse toute la ville pour une adresse.
Je dois aussi avouer que je ne fais pas partie de ces voyageurs branchés qui font le tour des belles boutiques avant de déjeuner dans des lieux so trendy. Moi, je voyage généralement avec mon mari et nos enfants : une pause dans un café branché, c'est plusieurs dizaines d'euros que je préfère garder pour un vrai repas ou un achat durable. Ne vous attendez donc pas à trouver ici des tas de restaurants, cafés ou boutiques à la mode !
Copenhague

Shopping à Copenhague

Pour autant, cela ne veut pas dire que je ne mets pas les pieds dans les boutiques ! En bonne fan de mode et surtout de décoration intérieure, à Copenhague, je me devais de jeter un coup d'œil aux magasins locaux.
Boutiques des musées
J'ai adoré les boutiques des musées danois notamment celle du musée du Design où nous avons fait quelques emplettes pas très chères (le coût de la vie au Danemark étant élevé, les icônes du design restent souvent hors de portée). Le musée Louisiana possède également un très joli magasin (photo ci-dessous) qui mixte des produits classiques et de l'artisanat danois (j'y ai acheté des jolis bols en grès, bon marché, fabriqués par un artiste local).
Musée Louisiana
Magasins de décoration
La fan de déco et design que je suis ne pouvait pas venir au Danemark sans faire le tour des grandes marques danoises. J'ai donc traîné ma petite famille chez Illum, chez Hay, chez Stilleben... J'ai trouvé cela absolument magnifique ! Mais vu les prix, je me suis contentée d'acheter quelques bricoles et d'admirer. J'ai eu l'impression qu'au Danemark, il y a surtout de très belles marques de design haut de gamme mais que, contrairement à la Suède, il y a peu de boutiques et chaînes de décoration abordables (à Stockholm et Göteborg en 2016, j'ai découvert plusieurs magasins superbes et pas chers). Dans un style plus cheap et plus fun (on y a passé une heure en famille), il y a bien sûr les magasins danois Flying Tiger qui existent aussi en France.
Stilleben
Friperies et brocantes
On connaît Copenhague comme étant la capitale internationale du design mais c'est aussi celle de la brocante. Chiner ici donne l'occasion de se faire plaisir sans trop dépenser. On peut trouver des trésors pour l'équivalent de quelques euros (au Danemark, on paye en couronnes danoises). Il y a plein d'endroits supers : des boutiques, des marchés aux puces, des vide-greniers... Voilà ce que j'ai testé (avec bonheur) :
→ Friperie Episode
Ma fille aînée est fan de vêtements vintage. Cela m'a donné l'occasion de l'accompagner chez Episode, dans leur boutique du 8 Larsbjørnsstræde (photo ci-dessous), un lieu assez fou, sur deux étages, où on trouve de tout, en très bon état et à petit prix. Je m'y suis achetée un joli sac d'occasion !
Episode
→ La rue Ravnsborggade
Si vous aimez chiner, si vous êtes fan de design scandinave, si votre cœur s'accélère devant un tas de "vieilleries", alors vous comprendrez que la rue Ravnsborggade (les deux photos ci-dessous), c'est le Paradis ! Le quartier (Nørrebro) concentre plusieurs magasins de brocante ; il ne s'agit pas de stands de rue ni de marché mais de vraies boutiques permanentes. Hormis quelques antiquaires haut de gamme, l'essentiel se compose de magasins vraiment géniaux où il faut fouiller et où s'entassent mille pépites. C'est mon gros coup de cœur à Copenhague ! Mais j'ai été raisonnable : un peu de vaisselle des années 50 et 70 (à petit prix) et une magnifique suspension vintage (type Poulsen PH5, les initiés comprendront) payée 80 euros (les initiés savent qu'en France, cela vaut trois fois plus).
Ravnsborggade, Copenhague Ravnsborggade, Copenhague → Marchés aux puces
À Copenhague, il y a bien sûr des marchés aux puces dont celui très apprécié de Frederiksberg (Loppetorv på Frederiksberg). On y chine des vêtements, des objets de déco, des meubles, etc.
→ Croix rouge danoise
On peut également trouver son bonheur dans les magasins de la Croix rouge locale (Røde Kors) et faire en plus une bonne action. J'y ai acheté d'adorables coupelles bleues des années 70 pour quelques euros.

Manger à Copenhague

Pour faire court, nous n'avons pas été convaincus par la cuisine danoise qui va des basiques smørrebrød (tartines salées couvertes de saumon, crevettes, fromage... cf. photo ci-dessous) à la grande gastronomie moderne. La référence dans ce domaine est le célèbre Noma, deux étoiles au Michelin, plusieurs fois désigné comme le "meilleur restaurant au monde". Il rouvre d'ailleurs ses portes cette année avec un menu à 300 euros par personne. Globalement, nous avons testé peu de restaurants ; nous avons surtout fait nos courses au supermarché et cuisiné dans notre logement (un appartement Airbnb dont je parlerai). Parmi les restaurants dont on parle souvent, il y a surtout de la cuisine internationale (les Danois, comme les Suédois ou les Néerlandais, ont l'air de beaucoup aimé les gastronomies méditerranéennes). Parmi les bons moments gourmands (à prix abordables), on peut citer le Ravnsborg Kitchen & Bar (Ravnsborggade 1, dans la rue des brocanteurs) qui sert une cuisine composée de salades, burgers, sandwichs chauds originaux et très bons + belle déco, of course. Je vous le conseille !
Street food à la danoise
À Copenhague, en revanche, j'ai beaucoup aimé la street food et les food courts. Cela me rappelle les U.S.A. et Copenhague devient ainsi la petite cousine de Brooklyn ! C'est également très pratique dans une ville où les restaurants sont chers.
→ Papirøen
Durant l'été 2017, cet ancien complexe industriel était le lieu à la mode. Pour trouver le chemin, il suffit de suivre la foule ! Sur les quais, un immense hangar regroupe des dizaines de stands (mexicain, coréen, grec, pizzas, turc...). Une fois son repas acheté, on l'emporte, on le déguste dans les espaces communs, on s'installe dehors au bord de l'eau... Le tout dans une ambiance bruyante et joyeuse (cf. les deux photos ci-dessous). Malgré la pression immobilière, le lieu devrait rouvrir pour la saison 2018 (les infos sont sur le site de l'association Copenhagen Street Food qui gère le lieu).
Papirøen Papirøen → Torvehallerne
Ce récent marché couvert concentre plus de 60 stands, dans un esprit très moderne et un bel écrin en verre. C'est très attirant et appétissant !
→ Kødbyen
Dans le genre original, il ne faut pas rater, dans le quartier de Vesterbro, Kødbyen (c'est-à-dire "Meatpacking District", les abattoirs en plus clair). On peut y déjeuner dans l'un des nombreux restaurants ou cafés, visiter une galerie d'art mais aussi y sortir le soir (ça, on n'a pas testé). Les anciens abattoirs sont devenus the place to be ! (je vous conseille de regarder cet article et ses photos pour en savoir plus sur Kødbyen).

S'aérer à Copenhague

Pour s'aérer à Copenhague, c'est simple : on se balade dans les différents quartiers, on pédale le nez au vent (attention aux piétons tout de même !), on profite de cette capitale à taille humaine... Mais on peut aussi tester quelques adresses sympas et plus originales.
→ Amager Strandpark
Il s'agit d'une zone de plages, de pistes cyclables et de jolies promenades en bord de mer pour qui veut sortir de la ville. Bien que le lieu soit assez excentré (20 min. de métro), j'avais envie d'y aller pour admirer les Kastrup Søbad (les "bains de Kastrup", cf. photo ci-dessous). Conçue à l'origine pour protéger les baigneurs du vent, l'immense structure en bois grisé est de toute beauté. Mais la météo peu clémente m'a un peu refroidie (au propre comme au figuré) et j'ai renoncé. Une prochaine fois ?
Kastrup Søbad
→ Frederiksberg Have
Cet immense parc à l'anglaise se situe à l'ouest du centre-ville. Avec le parc mitoyen de Søndermarken, il forme un poumon vert de près de 64 hectares. Il possède différentes attractions dont un Pavillon chinois, un temple dédié à Apis, des canaux sinueux où on peut faire de la barque, un immense château (le palais de Frederiksberg) et de vastes pelouses où pique-niquer. Absolument bucolique !
Frederiksberg Have → Assistens Kirkegård
Situé dans le quartier de Nørrebro, ce cimetière est également un parc où les Danois aiment se promener et se détendre. On peut entrer par Kapelvej et y récupérer un plan indiquant les tombes à ne pas rater. En effet, ici sont enterrées de nombreuses personnalités des siècles passés. En suivant les intérêts de chaque membre de notre famille, nous avons rendu visite aux tombes d'Andersen (l'auteur des célèbres contes), de Niels Bohr (Prix Nobel de Physique), de l'architecte et designer Finn Juhl, du philosophe Kierkegaard, du saxophoniste afro-américain Ben Webster... Nous avons trouvé le lieu très plaisant, avec ses larges allées bordées d'arbres, ses pelouses et ses tombes à l'ancienne. C'est poétique et reposant. Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à y faire un tour (en vélo, c'est très facile).
Assistens Kirkeård

Se loger à Copenhague

Quand je voyage en famille, je trouve plus pratique et économique de louer un appartement que de séjourner à l'hôtel, surtout si on est là pour plusieurs jours. Je suis passée une fois encore par le site Airbnb. Je m'y suis prise un peu tard donc l'appartement (celui d'une sympathique famille danoise partie dans sa maison du bord de mer) est un peu excentré (quartier d'Østerbro) et assez cher. Par contre, il est superbement décoré, très vaste, avec trois chambres et tout le nécessaire. Grâce à Martin, le propriétaire, nous avons su où garer gratuitement notre voiture durant cette semaine à Copenhague (à 15-20 minutes à pied de l'appartement, en direction du nord-est, la zone de stationnement est actuellement gratuite et accessible à tous).
ATTENTION : visiblement, son annonce sur le site Airbnb est actuellement désactivée (février 2018)
appartement Si vous êtes tentés par une première location Airbnb (peu importe la destination et le logement), cliquez ICI pour bénéficier d'une réduction de 25 euros.

Pour en savoir plus

→ Les articles de 7h09 sur le Danemark : notre voyage dans ce pays, notre séjour à Copenhague, les guides touristiques sur le Danemark et Copenhague, l'échange de maison que nous avons réalisé au Danemark, notre visite de Skagen...
→ Le site internet de l'Office du tourisme du Danemark, le site officiel du Danemark, la page officielle de Copenhague...


Photos : VNS sauf photos n°3 (musée Louisiana), 8 (A. Scottow, C.C.), 11 (image less ordinary, C.C.), 12 (Malouette, C.C.) et 13 (Yannick, C.C.)


Tags: 
Share

Commentaires

marie

J'adorerais visiter Copenhague et merci de partager des adresses (et pas seulement les adresses "instagrammables" ;)).

J'ai souvent utilisé airbnb mais je reviens de cette pratique car ce mode de logement pose un vrai problème de logement, de gentrification et d'éviction des locataires locaux dans les villes : à SF c'est devenu impossible de se loger avec un salaire médian. NY est aussi en flux tendu et de plus en plus de législations locales veulent interdire les apparts tout Airbnb (on pourrait seulement mettre en location quelques semaines par an ou une chambre dans un logement habité).
Je trouve que c'est un débat intéressant en tous cas !

7h09

Bonjour. Merci pour ce message. Oui moi aussi je m'interroge sur Airbnb et je ne l'utilise plus avec autant d’enthousiasme qu'au début. En écrivant le dernier paragraphe de cet article, je me suis même demandée quel était l'avenir de cette plateforme... Résultat, 1°) je ne l'utilise plus que lorsqu'il s'agit du "vrai" logement d'une "vraie" personne et 2°) nous nous sommes tournés (avec bonheur !) vers une autre forme de voyage/logement : l'échange de maison. À bientôt

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09